On a tutoyé le haut niveau lors de la première !

13 septembre 2009 - 20:22

Menés 2 buts à 0 à l'heure de jeu, les "blanc et noir" d'Ajjfc, qui étrennaient pour cette première journée leurs nouveaux maillots, ont su trouver les ressources morales pour revenir au score, et décrocher un bon match nul 2 buts partout, face à une belle et physique équipe de l'Etoile de Clisson, qui posera certainement de sérieux problèmes à bien des équipes de P.H. cette année. Le spectacle proposé par les deux équipes cet après-midi sur le stade Bordage à Jallais a été d'une très grande qualité footballistique, il flottait comme un parfum de DRH sur cette rencontre qui a tenu toutes ses promesses, la saison est bien lancée ...

C'est pourtant "pied au plancher" que les visiteurs ont débuté la rencontre en se créant leur première occasion dès la 1', reconnaisons sportivement que la première-demie heure de jeu fût totalement à leur avantage, les joueurs de l'Etoile de Clisson se procuraient plusieurs occasions franches sans pour autant pouvoir concrétiser. La défense d'Ajjfc parait souvent au plus pressé, mais elle tenait le coup. Du côté des joueurs de Freddy Rousselot les contre-attaques étaient rares, pourtant sur l'une d'elles Yann Guidot était tout prêt d'ouvrir le score. Le temps de réorganiser le milieu de terrain avec la rentrée de Freddy Gourdon, Ajjfc retrouvait des couleurs, Freddy avait à son tour une belle opportunité de marquer mais seul face au gardien adverse il croisait trop son tir. Alors qu'on se dirigeait vers un résultat nul à la pause, Ajjfc concédait un coup franc à 35 m de ses buts, Adrien jugeait mal la trajectoire du ballon dévié par le vent, et le visiteurs prenaient l'avantage au plus mauvais moment.

Au retour du vestiaire, Ajjfc faisait le forcing pour revenir dans le match, et obtenait même l'églisation à la 58' par Dyfré, mais le juge de touche annulait le but pour un hors-jeu bien peu évident ... le mauvais sort allait alors s'acharner sur les joueurs d'Ajjfc car sur la contre-attaque qui suivit, les ex-pensionnaires de DRH doublaient la mise après une hésitation coupable de notre défense.

Les joueurs de Clisson pensaient sans-doute avoir fait le plus dur, malheureusement pour eux, l'exclusion justifiée (pour l'ensemble de  son oeuvre de leur N° 7), allait leur être fatale. A force de pousser les "blanc et noir" revenaient dans le match par Thomas Bausson (passe de Freddy G.), puis galvanisés par ce retour au score, ils obtenaient une juste récompense en égalisant moins de 5 minutes plus tard. A ce moment du match, à 11 contre 10, il n'y avait plus qu'une seule équipe sur le terrain, les visiteurs "complétement à la rue" étaient proches du KO et du 3 à 2. Malgré une nouvelle et dernière occasion, le score n'allait plus bouger, chaque équipe avait eu sa mi-temps, le résultat nul était somme toute logique.

Commentaires

Aucun événement