L'art de cultiver les paradoxes ...

12 octobre 2009 - 19:08

Hier après-midi sur le stade du Bordage à Jallais, les "Blancs et noirs" d'AJJFC avaient les moyens de briller, mais ils n'ont pas saisit l'opportunité qui leur était offerte de remporter leur première victoire de la saison à domicile.

La rencontre disputée à été celle de tous les paradoxes  (Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une absurdité, ou encore, une situation qui contredit l'intuition commune),ce fut tout d'abord celui de ne pas avoir su profiter de l'avantage numérique pendant près de 80', après l'expulsion d'un défenseur adverse, puis celui d'encaisser un but en contre alors que nous aurions du ouvrir le score, celui d'être malgré tout capables de revenir au score sans pour autant rayonner au milieu du terrain, celui plus grave d'être fébrile en défense alors que le plus dur était fait, celui de se procurer moins d'occasions de buts avec trois attaquants qu'à deux, celui ensuite d'encaisser un nouveau but (copie conforme du premier - centre venu de la gauche, reprise au point de pénalty), celui d'avoir la ressource à la fois physique et morale d'arracher l'égalisation sur coup-franc dans les cinq dernières minutes (on y croyait plus), alors que les visiteurs rataient sur l'action précédente une balle de 3 à 1 (Merci, Adrien, c'était le tournant du match), celui d'avoir malgré tout faillit remporter ce match, suite à un nouveau coup-franc repris de la tête par yannos dans le temps additionel.

Celui enfin de rester invaincu après trois journées, mais d'avoir perdu deux places au classement.

A méditer ! (Vous n'avez pas tout compris moi non plus, ! cela nest pas grave, demain est un autre jour)

Commentaires

Aucun événement