AJJFC concède une bien lourde défaite face à une équipe de Chemillé en forme "Olympique" !

22 janvier 2012 - 18:42

Quand on rencontre une équipe qui caracole en tête de son groupe de PH, et qui de surcroit n'a pas connu une seule fois la défaite lors de la phase aller, on se doute bien que cela n'est pas le fait du hasard. 90' plus tard je peux vous affirmer que cette équipe de Chemillé, est bien la meilleure de sa poule, elle en a fait la démonstration cet après-midi sur le stade du Bordage à Jallais en infligeant aux footballeurs locaux une bien lourde défaite, 5 buts à 0.

 

Le choc au sommet du groupe C de PH, a déplacé la foule des grands jours, dimanche après-midi sur le stade du Bordage à Jallais. De très nombreux amateurs de football étaient présents pour assister à cette grande fête du sport, (près de 500 personnes), parmi eux, on pouvait reconnaître MM. Jean-Yves Gautier et Hubert Sourice, respectivement président et secrétaire général du District de Maine-et-Loire de football.

  

 

Avec des Si …

 

Au coup de sifflet de l’arbitre, les locaux sont les premiers à se mettre en action par l’intermédiaire de Maxime Morillon qui  trouve la transversale du portier chemillois pas malheureux sur ce coup. Les visiteurs répliquent aussitôt, et quelques minutes plus tard, ils obtiennent un pénalty indiscutable, un de leurs attaquants se faisant bousculer dans la surface par Adrien Batardière. David Masson  ne se fait pas prier pour donner l’avantage à ses couleurs dès la 7e minute. Les footballeurs locaux prennent alors un premier coup sur la tête. Le match se poursuit et les chemillois commencent avoir la maîtrise sur le match, en s’installant dans la moitié de terrain d’AJJFC. Sur une de leurs nombreuses attaques, David Masson encore lui, double la mise pour l’Olympique. Nantis d’un avantage de deux buts, les visiteurs laissent les « Blancs et noirs » prendre quelques timides initiatives,  qui n’inquiètent que rarement la défense des bleus, commandée par un Bruno Gourdon impérial.  A quelques minutes de la mi-temps, Benoît Quinton passait en revue la défense locale et déposait le ballon sur la tête de Justin Burgevin qui scorait pour la 3e fois pour son camp. (0-3). Avec un tel handicap à la mi-temps, on pouvait dire malheureusement que la « messe était dite »  

 

Mais si le ballon était rentré, Qui sait si ?

 

 

Du côté des « Blancs et noirs » on se disait que si  on ne réussissait pas à réduire le score dans le premier quart-d’heure, ce serait mission impossible. AJJFC va avoir plusieurs fois l’occasion de le faire, les coéquipiers de Dyfre trouvent une nouvelle fois le poteau, et se voient ensuite frustrés d’un pénalty pour une faute sur Maxime dans la surface. Il était dit que les footballeurs locaux allaient boire le calice jusqu’à la lie, à vouloir trop attaquer, ils se découvrent en défense, et offrent des brèches aux attaquants adverses qui inscrivent en contre deux nouveaux buts en fin de partie.

Que c’est dur ! que c’est lourd ! mais c’est comme çà, c’est le football !

 

Les plus forts ont gagné, Bravo aux Chemillois qui remportent là une belle et importante victoire pour la suite du championnat, avec 7 points d’avance à mi-parcours, la DRH leur tend les bras …

 

 

Commentaires

Staff
Aurélien PINIER
Aurélien PINIER 24 janvier 2012 10:02

Il est vrai que c'était la grande fête du football chez vous dimanche. Un bel acceuil, merci ! Coté football, il reste encore 11 journées et encore beaucoup de points à prendre. On se donne donc rendez vous pour le match retour ! Bonne continuation

Aucun événement