ANDREZE-JUB-JALLAIS FC : site officiel du club de foot de ANDREZE - footeo

Avec un coeur gros comme ça !

25 novembre 2012 - 09:30

Ce second déplacement de la saison au Pays des Olonnes s'annonçait compliqué, la semaine passée avait été plus qu'agitée avec la déception causée par l'élimination en Coupe de l'Anjou, et l'attente des décisions de la commission de discipline. Pour le coach des "Blancs et noirs" la composition de l'équipe qui allait évoluer ce samedi était un nouveau casse-tête. C'est donc sans ses deux fers de lances, Kévin Péniguel et Maxime Morillon suspendus, plus Romain Arrial et Adrien Libault blessés qu'AJJFC débutait la rencontre, par contre la défense enregistrait le retour de sa nouvelle tour de contrôle Maxime Ménard, Kévin Delahaie endossait le N° 10, Freddy Rousselot reculait d'un cran avec le N° 6 sur ses épaules. Le coup d'envoi était donné et AJJFC bénéficiait de l'avantage du vent en première mi-temps. Bien aidé par Eole, les joueurs d'Arnaud Frouin s'installaient dens la moitié de terrain des locaux, ils se procuraient de belles occasions par Yannos et Dyfré dès le premier quart d'heure, la domination d'AJJFC était tellement flagrante, qu'Adrien Cosnard notre portier dû attendre la 30 minute avant de faire son premier arrêt ! C'est donc en toute logique qu'AJJFC ouvrait le score par kévin Delahaie à la suite d'un coup-franc magistralement tiré par Yann Guidot. En fin de mi-temps, Dyfré et Frédéric Rival avaient encore deux nouvelles occasions nettes mais le score en restait là. Avec un but d'avance à la pause, on se disait que la seconde mi-temps allait être longue, effectivement elle le fut.

Comme on pouvait s'y attendre le scénario de la première mi-temps était complètement inversé, et cette fois-ci, les visiteurs se ruaient à l'assaut des buts d'Adrien. Heureusement pour nous ils confondaient souvent vitesse et précipitation, et étaient bien maladroits devant le but. AJJFC était certes bousculé mais la défense faisait bonne garde, à l'image de Maxime et Yoann, impériaux dans les airs, Dyfré en premier rideau devant sa défense faisait le travail, bref il fallait tenir !!! A la 77' les locaux trouvaient enfin l'ouverture et obtenaient l'égalisation, cela devenait compliqué, les jambes étaient lourdes, les corps fatigués, à la 85' Lucas Sadki, sur son côté droit faisait une chevauchée fantastique digne du grand Oswaldo Piazza de la belle époque verte, il passait en revue toute la défense Olonnaise pour un centre parfait pour Kévin Delahaie qui redonnait l'avantage à ses couleurs. La fin de rencontre allait être interminable, mais AJJFC réussissait à annihiler les derniers rushs des locaux. Au coup de sifflet final, les joueurs d'Arnaud Frouin, laissaient éclater leur joie ! les chants étaient de retour dans le vestiaire, il y a bien longtemps que cela n'était pas arrivé !!!

 

Commentaires

NOS ARBITRES

YVON - SEBASTIANO - DOMINIQUE - SALOME

Aucun événement