CDF : Une élimination qui laissera bien des regrets !

1 septembre 2014 - 15:40

Le retour du soleil avait déplacé une belle galerie ce dimanche qu stade du Prieuré à Andrezé pour l'ouverture officielle de la saison de football, avec au programme une opposition entre le club local et les pensionnaires de ligue de l'Eglantine de Trélazé pour le compte du 1er tour de la Coupe de france. Une nouvelle saison placée sous le signe de la jeunesse avec 3 jeunes de 17 ans, un de 19, et deux de 20 inscrits sur la feuille de match. AJJFC rentrait bien dans son match et il lui fallait tout juste 10 minutes pour ouvrir le score par l'inévitable Romain Supiot. Biens organisés au milieu et en défense, les hommes de Bruno Gourdon continuaient ensuite à se créer les meilleurs occasions, à la 29' Maxime Paquereau  voyait son tir repoussé par le poteau et à la 36' Clément Guérin en bonne position face au gardien ne parvenait pas à ajuster son tir. A la 40' Romain Supiot sur le coté droit adresse un bon tir repoussé par le gardien adverse, malheureusement personne n'est présent pour reprendre. 41' première alerte pour Adrien Batardière qui doit s'employer pour repousser un ballon qui prenait le chemin de sa lucarne. 44' Romain Supiot qui partait seul au but est tiré par le bras par un défenseur visiteur, la faute n'est vue ni par l'arbitre du centre ni par son accesseur. La mi-temps est sifflée avec un but d'avance pour les locaux, c'est bien et pas cher payé pour les footballeurs angevins.

Au retour des vestiaires, le match change de physionomie et comme il fallait s'y attendre les visiteurs prennent le jeu à leur compte, AJJFC souffre et est tout heureux de voir que l'arbitre oublie de siffler un pénalty pour Trélazé à l'heure de jeu. Pas vraiment serein en défense, AJJFC encaisse deux buts entre la 67 et la 73' suite à des ballons "mal dégagés". En fin de partie les locaux reprennent des couleurs et pensent avoir gagné le droit de jouer la prolongation après l'égalisation de Clément Guérin à la 86'; Un coup franc concédé à la 88' permet aux visiteurs de prendre un avantage définitif , même si Cheik Ndiaye, dans le temps additionnel rate de peu une nouvelle égalisation. Rageant mais encourageant pour la suite !

Quelques erreurs de jeunesse, un manque de lucidité en défense, quelques occasions franches pas concrétisées, l'équipe va devoir continuer à travailler et à apprendre, mais elle est sur la bonne voie ! 

Commentaires

Aucun événement