ANDREZE-JUB-JALLAIS FC : site officiel du club de foot de ANDREZE - footeo

Mais qui nous a donc si bien gaché la journée ?

17 avril 2016 - 20:36

On peut appeler cela de la pression, ou de l'intimidation, toujours est-il que cet après-midi sur le stade du Prieuré, elle a suffit à faire pencher la balance du côté des visiteurs de Cholet ASPTT, qui peuvent remercier l'homme au sifflet d'avoir invalidé une décision qui avait été prise dix minutes auparavant.

En accordant aux joueurs locaux, un second but qui leur permettait de prendre l'avantage sur les Bleus du CAEB, puis en le refusant après dix minutes, l'arbitre de la rencontre tellement importante dans la poule A du championnat de DSD à joué un bien mauvais tour aux hommes de Bruno Gourdon qui ne méritaient surtout pas ça.

Bien en deçà de leurs adversaires au cours de la première mi-temps, les "Blancs et noirs" avaient dû concéder l'ouverture du score aux footballeurs choletais un peu après la demi-heure de jeu par Léo Chevallier. Au retour des vestiaires les partenaires de Jacko Mary, montraient un tout autre visage, s'installant dans le camp des "Bleus" et prenant le jeu totalement à leur compte. Ils égalisaient fort logiquement par Cheik Ndiaye qui trouvait la lucarne du but de Maxime Grellier. Bien servi par Mario Barré, Mathieu Peyrat ratait la balle de break. A un quart d'heure du terme de la rencontre, le match bascule, les spectateurs andrezéens verront le portier choletais se trouer un tant soit peu sur un centre venu de la droite, les choletais auront une vision bien différente argumentant que leur dernier rempart avait été chargé irrégulièrement, Mathieu Peyrat à la réception du ballon relaché envoie le cuir au fonds des filets choletais, et le but est validé par l'arbitre du centre et son assesseur.

Tel un diable sorti de sa boite, ou Usain Bolt après le coup de pistolet du starter, Fabrice Soulard, l'entraineur adjoint de Cholet ASPTT, quitte son banc et se rue sur l'arbitre, entrainant dans son sillage joueurs et spectateurs (qui n'avaient rien à faire sur le terrain !), chez certains on va dire que " les mots dépassent les pensées ", les esprits s'échauffent et les insultes tombent comme à Gravelotte de la part de quelques joueurs et d'autres personnes placées le long de la main courante. 

Après dix bonnes minutes "d'échanges fleuris" l'homme en noir, revient sur sa décision, à la grande satisfaction des visiteurs et de leurs supporters, mais au grand dam des joueurs et du public local.

Abasourdis par ce revirement de situation, les "Blancs et noirs" ne s'en remettront pas, Maxime Grellier remis sur pieds, comme par miracle, ruine leurs dernières tentatives, et pour couronner le tout, ils encaissent un second but en toute fin de rencontre par l'inévitable Léo Chevallier. Les hommes de Jean-Baptiste Dupé, peuvent exulter, ceux de Bruno Gourdon, rentrent au vestiaire la tête basse, conscients de s’être fait bel et bien voler !

Le vent finira bien par tourner un jour ou l'autre, rendez-vous est donné à nos amis Choletais, le 1er mai prochain, pour un quart de finale du Challenge de l'Anjou, qui va valoir son pesant de cacahuètes. 

 

 

Commentaires

NOS ARBITRES

YVON - SEBASTIANO - DOMINIQUE - SALOME

Aucun événement