Le nouveau terrain de football de la Jubaudière, inauguré pour Carisport

22 août 2016 - 09:00

Il y a des années que les Jubaudois avaient assisté à une rencontre de football au stade communal. Depuis samedi, ils peuvent y revenir, sur un terrain flambant neuf.

C’est en 1982, à l’initiative de Guy Bidet qu’est né le football dans la commune dans un environnement bien plus spécialisé dans le basket. À l’époque le terrain de jeu, n’était rien de plus qu’un champ retravaillé avec les moyens du bord, et les vestiaires ressemblaient à des cabanes de chantier. Et pourtant de bons moments ont été partagés sur ce lieu qui est vite devenu un espace de rencontre dont l’état d’esprit, voir l’ADN a toujours été « Simplicité, sportivité et convivialité ». Puis en 2002, le club s’est joint au voisin de Jallais, et en 2006 il a fusionné avec Andrezé pour former un des plus importants clubs du District 49 en terme d’effectifs.


« On peut remarquer avec malice, que nos clubs ne nous ont pas attendus pour se rassembler et être plus forts, d’une certaine manière on peut dire qu’ils ont été précurseurs de ce qui se fait aujourd’hui au niveau des communes » a déclaré le Maire Franck Aubin, lors de la petite cérémonie organisée pour l’inauguration du stade rénové. « À la Jubaudière, le stade ne brillait pas par la qualité de son terrain, loin de là, sans drainage et sans arrosage, la qualité de son herbe laissait à désirer, et il n’était plus homologué pour recevoir des matchs officiels. Fort légitimement au cours du précédent mandat, le duo composé de Jacky Letheule et Gérard Benaiteau, nous a sollicités pour une réfection complète de nos installations, voilà pourquoi nous sommes ici aujourd’hui sur cette magnifique pelouse ».


Invité à prendre la parole Guy Ribrault, président du District de Maine-et-Loire de football s’est dit, fier d’avoir entendu des propos élogieux de la part des élus, envers les représentants du football local, « c’est réconfortant, le bénévolat doit continuer à vivre et on peut dire qu’ici c’est une valeur saine ». Bernard Lusson en charge du suivi des travaux a remercié les entreprises qui ont participé à la réalisation de ce chantier, comme Chupin Espaces-Verts, Géo-Forage 49, Courant TP, Gelineau, qui s’est monté à 157 000 € HT.


Le mot de la fin est revenu à Jean-Louis Marcellier, le charismatique dirigeant du Stade Rennais qui a remercié Carisport d’offrir à son club le privilège d’être les premiers à fouler la verte pelouse du stade rénové « Après 23 années d’échanges et d’amitié, avec les jubaudois, c’est pour nous un grand honneur. En nous faisant rencontrer nos voisins et amis du FC Nantes, nous ne pouvions rêver d’une plus belle affiche ». Il a terminé en proposant qu’une jeune pousse du club local, à savoir, le petit Lilian Mary soit le premier jubaudois à marquer un but sur le terrain fraîchement inauguré, tout un symbole !

Commentaires

Aucun événement